Parce que c'était lui, parce que c'était moi

Michel Sardou

Mais qu'est-c'que je pouvais bien faireD'un ami qui n'aime pas la nuit,Qui t'nait ni la bière, ni la mer,Qui app'lait la musiqu' du bruit ?Il était doux de caractère,Il aimait les plages sous la pluie.C'était tout à fait mon contraire.On était pourtant deux amis.Parc'que c'était moi,Parc'que c'était lui...Mais qu'est-c'que lui pouvait bien faireDe mes idées, de mes colères ?Nous n'avions que des différences.On n'avait même pas la mêm' FranceMais on était d'la même enfance.Dans la rue, j'prenais sa défense.C'est pas sa mère qui m'a séduit.Je crois qu'elle n'a jamais souri.Parc'que c'était moi,Parc'que c'était lui...Il y a une femme sur cette terre.Ses yeux sont couleur de la mer.Elle est belle jusqu'au bout des doigts.Je la déteste. Elle sait pourquoi.Parc'que c'était lui,Parc'que c'était moi.Je lui ai donné mes chemisesQuand il perdait les siennes au jeu,Je lui ai donné mon égliseQuand il avait perdu son Dieu.Je l'attendais comme un frèreQuand il partait comme on s'enfuitPour aller faire je n'sais quelles guerres,Je ne l'attends plus aujourd'hui...Parc'que c'était moi,Parc'que c'était lui.Quand il rentrait, il avait froid,Toujours la mêm' blessure au cœur.Il ne reviendra pas cett'fois,Et je connais bien son vainqueur.Il était doux de caractère.Il aimait les plages sous la pluie.C'était tout à fait mon contraire.On était pourtant deux amis.Parc'que c'était moi,Parc'que cotait lui.Il y a une femme sur cette terre.Ses yeux sont couleur de la mer.Elle est belle jusqu'au bout des doigts.Je la déteste, elle sait pourquoi.Parc'que c'était lui,Parc'que c'était moi.

Written by: Jean-Loup Dabadie / Michel Sardou
Did you see an error? Send us your revision.